3

 UNE FORTERESSE

 DE LUMIÈRE

 Les transformations

in  de l’époque des croisades

(XIIe)

3

UNE FORTERESSEDE LUMIÈRE

Les transformationsde l’époque des croisades(XIIe)

La troisième section parcourt les transformations subies par le monument durant l’ère des croisades.

Parmi les interventions les plus significatives on retiendra la construction de la forteresse qui devait accueillir les nouveaux flux de pèlerins venus d’Occident, mais surtout la décoration d’une grande partie des colonnes de la nef et la réfection intégrale des mosaïques qui illuminaient de ses tesselles d’or, de nacre et de pâte de verre tous les murs supérieurs de la basilique.

Même si, sur les 2000m² du cycle de mosaïque, seuls 130m² ont pu être conservés, leur beauté suffit pour saisir la dévotion qui s’est développée tout au long du Moyen âge et qui a mené à une véritable renaissance de Bethléem.

« Cette église est très belle et couverte de plomb. Ses colonnes avec architraves et chapiteaux sont de marbre très noble et même le sol est revêtu du même marbre. Les murs sont ornés d’or, d’argent et de diverses couleurs et, en général, l’édifice est parfaitement embelli par toutes les formes d’art pictural. »
Thietmar, 1217